Wills, chaussures britanniques et éthiques

Se chausser élégamment sans cuir reste une problématique épineuse en France. Heureusement que nous avons comme solution bien pratique de pouvoir acheter en ligne et déplacer le cadre étriqué de nos frontières. God bless the Internet! Bien sûr, je sais que certains sont toujours réticents à faire du shopping sur le web mais, nous sommes au vingt et unième siècle que diable ! La prudence c’est bien, la paranoïa, ça l’est moins. Reste à choisir avec discernement à qui l’on peut faire confiance, voilà tout. Et Wills est, assurément, une de ces marques sérieuses que j’ai testée pour vous et que je vous invite à découvrir.

wills-005

Wills est une petite entreprise anglaise basée à Londres et créée par Will Green en 2013. Notre homme est un de ces utopistes qui ne se contente pas de rêver ou de parler mais, qui passe aux actes concrets. Son désir, c’est de permettre à chacun de se chausser confortablement, durablement, avec style, mais sans souffrance animale ni humaine. Car non content de n’utiliser aucune matière animale, l’idée est aussi d’amener une démarche éthique envers les petites mains qui fabriquent les produits avec des salaires garantis et des conditions de travail décentes. Bref, Wills propose des chaussures sans cuir, fabriquées au Portugal et qui, en plus, ne coûtent pas une fortune. Bien sûr, vous pouvez trouver des chaussures sans cuir chez H&M fabriquées en Chine ou au Pakistan mais, à moins de 30€ la paire, il ne faut pas se leurrer sur ce qu’il y a vraiment derrière. Je ne veux pas faire l’affreux moraliste mais, quand on a le choix, autant aller vers des marques plus propres. Pour moi, Wills apporte une réponse concrète et réaliste à ces problématiques.

wills-001

Le catalogue est assez complet et il y en a pour les hommes mais aussi pour les femmes. Ce que j’aime particulièrement chez Wills c’est que l’on sort des clichés du vegan post-hippie avec ces espadrilles en toile de chanvre ou ces sandalettes de trekking. Ici, nous sommes sur des grands classiques indémodables, des coupes qui sont ancrées dans la grande tradition de la cordonnerie anglaise : Derby, Chelsea, Brogue, Oxford, Monk, Loafer… De belles choses que l’on peut porter en ville au quotidien que cela soit pour travailler, se promener, sortir le soir. Il y a aussi des coupes plus sportwear, pour ceux qui aiment ce style, mais sans jamais perdre cette élégance indispensable à tout gentleman qui se respecte. Pour ma part, j’ai choisi une paire de Brogues noires façon bottines à 103€. J’ai toujours eu un faible pour les chaussures montantes, mais aussi pour la Brogue. Donc faisons d’une pierre, deux coups, soyons fou !

wills-004

Le site est ergonomique et passer une commande est un jeu d’enfant. Il faudra juste préalablement créer un compte, ce qui est bien logique, puis faire son choix : modèle, teinte, taille. Impossible de se perdre dans les informations, tout est simple et clair. Bien que Britannique, le site est traduit en plusieurs langues, dont le français. Pour les anglophobes, vous n’avez même pas l’excuse de la barrière linguistique pour ne pas craquer.
Entre le moment de ma commande et la livraison, il ne s’est écoulé que trois jours. Acheminé par Chronopost International pour seulement 3€, avec le suivi en ligne, c’est parfait. Je connais bien des boutiques en ligne qui n’en font pas autant et pour plus cher qui plus est !

wills-008

Il y a toujours un petit moment d’inquiétude quand on déballe un achat fait en ligne, la crainte que la réalité ne soit pas conforme aux photographies, que la taille n’aille pas, que finalement la coupe ne vous corresponde pas. On reste suspendu un bref instant dans un état de doute momentané. Mais, quoi qu’il arrive, le retour est gratuit chez Wills, donc nous sommes au niveau du risque zéro. Pas de stress, au pire on ne perdra qu’un peu de temps, mais pas son argent. Heureusement pour moi, j’ai exactement ce que j’attendais et la taille est parfaite.

wills-002

Quand on regarde dans le détail, on se rend rapidement compte que nous sommes bien face à un produit de qualité avec de belles finitions et les doutes s’évaporent complètement. L’intérieur est doublé d’une étoffe rouge qui me fait penser immédiatement à du Louboutin inversé. Le logo Vegan doré y est imprimé ainsi que la marque. Rouge et or, un code de couleurs aristocratique qui fonctionne toujours aussi bien. À l’extérieur, la microfibre imite un beau grain de cuir qui ne fait pas cheap, les coutures sont fines, les oeillets bien posés, pas de défauts, de bardes ou de fils qui dépassent. Le motif typique des Brogues est exécuté avec précision, la semelle est cousue, les lacets solides. Reste donc l’épreuve de la marche qui est la plus importante. Comme elles sont parfaitement à la taille de mes grands pieds (oui, je chausse du 11UK tout de même), je n’ai pas eu à subir le déplaisir des ampoules après les avoir portées une après-midi entière. Je suis agréablement surpris par leur confort et, bien que neuves, je suis très bien dedans. Heureux je suis !

wills-003

Cette première expérience avec des chaussures Wills est largement positive et je n’hésiterai pas à commander à nouveau sur le site, tant je suis convaincu de la qualité ue produit, du service et de la justesse du prix demandé. Bravo à Wills c’est du très bon travail !

http://chaussures-vegan-wills.fr

10 réflexions au sujet de « Wills, chaussures britanniques et éthiques »

  1. Aaaah ! Enfin de belles chaussures élégantes qui vont nous permettre de botter quelques petits culs récalcitrants à l’éthique vestimentaire !

    Bon, pour apporter une petite touche personnelle à cet exposé fort intéressant, je dirais que nos chaussures éthiques, donc sans cuir, ont un petit défaut, hélas : nos pieds ont tendance à y transpirer facilement ! Ce qui signifie donc qu’elles sont un foyer propice au développement de quelques petites bactéries susceptibles de contribuer à des odeurs nauséabondes. Cela fait désordre ! Car cela contraste sévèrement avec l’élégance qu’elles sont censées apporter.

    Mais le Professor Her Sebban a trouvé la solution : du Pévaryl en poudre ! Ainsi chaque matin avant d’enfiler ses chaussures, le professeur soupoudre dans chacune d’entre elles quelques milligrammes de ce produit magique.

    Le soir une nuée de nayades viennent se jeter sur ses pieds, attirées par l’odeur naturellement parfumée de ses pieds divins, car celle-ci n’a pas été altéré par une macération bactérienne inappropriée.

    Non, non, ne me remerciez pas pour cette astuce humblement offerte en cadeau à l’humanité ignare. Ça n’est qu’une contribution modestement généreuse pour une éthique environnementale indispensable à sa survie.

    Lui-même,
    En personne,
    MS

    P.S. : Mouaaaahahahaha ! 🙂

  2. J’ai les work boots de chez Wills, et elles sont tout simplement indestructibles, elles ne bougent pas, hallucinant ! Bien sûr très confortables, heureusement !
    Les Chelsea me tentent énormément, mais allez, j’attends l’hiver et je me décide à les commander.

  3. Avec de si jolies chaussures vous aurez assurément des pieds très élégants Messieurs 🙂
    J’aime beaucoup le modèle que tu as choisi Sébastien. En revanche, côté femmes, c’est moins fun à mon humble avis.

  4. J’ai déjà 2 paires de Will … je trouve juste quelles chaussent un poil grand … du coup pour les bottines d’hiver je met de grosses chaussette et pour le paire d’été j’ai pris une pointure en dessous c’est parfait …. Je suis très content d’avoir trouvé ce fabricant …par contre ma femme ne trouve toujours pas de model qui lui plaise … ( elle est plus chaussure italienne)

  5. Ça y est, voilà quelques jours que mes Urbans ne quittent plus mes pieds, elles sont belles et ultra confort, merci Mr Kardinal de m’avoir fait découvrir cette belle marque ! Elles alternent à merveille avec mes Ayita Burgundy-Navy de chez Good Guys Don’t Wear Leather…

Laisser un commentaire