Mariage Frères, le thé à la française

Je me souviens encore de cette première fois où je suis entré dans un salon Mariage Frères. C’était vers 15h30 à la mi-octobre 1996. Un ami m’y avait donné rendez-vous pour me parler d’un projet mais, de manière civilisée, donc autour d’un thé. À l’époque, j’étais d’ailleurs passé pour un paysan aux yeux de mon comparse, quand j’ai admis ne pas connaître la célèbre maison de thé parisienne, pourtant fondée en 1854. Diantre !

mariage-freres-001

Mais dès que mes pieds eurent franchi le seuil de la porte d’entrée de la boutique, je suis instantanément tombé amoureux. Comment ne pas succomber aux charmes du lieu ? Les parfums de thé aux fragrances gourmandes m’assaillaient les sens dans un ballet olfactif où les fruits, fleurs et épices virevoltaient dans les airs pour s’unir dans l’indescriptible et fabuleux. Partout où mon regard se posait, l’émerveillement naissait encore et encore… Le bois sombre et ciré du mobilier, les vitrines aux éclairages chauds, m’évoquaient les visites au musée Carnavalet quand j’étais enfant. Sentiment amplifié par la disposition des précieuses théières et accessoires. Sommes-nous vraiment dans une boutique ? Et puis, ces pans de murs recouverts par de grandes boîtes noires, serrées les unes contre les autres, abritant des secrets aux promesses gustatives sans précédent.

mariage-freres-002

En avançant encore un peu plus dans cet espace hors du temps, mon regard fut attiré par une zone de lumière plus claire, tranchant avec l’atmosphère de la boutique. Des tables nappées de coton immaculé y étaient dressées. C’était ma destination. Il n’y avait pas encore trop de monde mais, avant de repérer mon ami, mes yeux papillonnaient dans ce décor où cohabitent les plantes exotiques, des affiches des années 1930, un planisphère retraçant les Routes du thé, les plafonniers en laiton, les serveurs en costume de lin blanc portant d’élégantes théières noires dans leurs coques d’acier brillant… Je sus que j’allais poser mes bagages ici pour un bon bout de temps, j’étais chez moi… Et 18 ans plus tard, rien n’a changé…

mariage-freres-004

Quand on va prendre un thé chez Mariage Frères, c’est toujours un moment qui permet de rompre avec le monde extérieur et ses tourments, le temps d’une dégustation réconfortante. Je serais bien incapable de chiffrer le nombre de mes visites ni les heures passées dans les différents salons de la capitale. Mais une chose est certaine, c’est que je n’ai jamais été déçu. Le service y est excellent, le cadre immuable et surtout, la carte des thés extraordinaire. Plus de 650 thés y sont référencés, c’est dire qu’on a le temps d’essayer d’en faire le tour sans se lasser. Bien sûr, ici le thé est préparé dans les règles de l’art, respectant les températures et temps d’infusion, n’utilisant que des feuilles en vrac. Bref, on ne vous sert pas de l’eau bouillante sur un sachet oublié dans le fond de la théière, comme trop souvent dans des lieux qui osent se prétendre salons de thé. Ma seule petite frustration, c’est de voir passer de magnifiques pâtisseries sans pouvoir les déguster, puisque, comme on aurait pu s’en douter, il n’y a rien de végétalien. Mais paraît-il qu’ils travaillent sur l’idée, donc un jour peut-être.

mariage-freres-005

Alors bien sûr, avec le temps j’ai eu l’occasion de goûter énormément de choses et, finalement, j’en suis venu à conclure que Mariage Frères excelle dans le domaine des mélanges. C’est un peu l’âme de l’enseigne que de proposer des associations aux parfums raffinés et surprenants. Oh bien sûr, leurs grands crûs et thés de jardins sont aussi superbes, mais c’est déjà plus commun. Disons simplement que leur travail de négociant ne m’intéresse pas autant que celui de créateur de saveurs. Voici d’ailleurs ma sélection personnelle : Black Magic, Bouddha bleu, Chandernagor, Élixir d’Amour, Éros, Esprit de Noël, Pleine lune, Roi Soleil, Surabaya, Thé au Sahara, Tzar Alexandre, et tant d’autres !

mariage-freres-008

Enfin, parlons des choses bassement matérielles… Une dégustation de thé au salon commence au tarif de 10€ par personne. Sachant que l’on reçoit une théière de 800ml, dignement préparée, ce n’est pas excessif. Bien sûr, les prix s’envolent logiquement si l’on s’engage sur des thés précieux. Mais encore une fois, je vous engage à tester en priorité les mélanges signature qui eux, ne dépassent que rarement les 10€.

mariage-freres-009

Le Marais

Rive Gauche

Etoile

Louvre